Traitement de canal

L'endodontie est une spécialité dentaire qui traite l'intérieur de la dent.

Traitement de canal

Un traitement de canal est nécessaire lorsque le nerf d'une dent est affecté par une carie ou une infection. Afin de préserver la dent, la pulpe (tissu vivant à l'intérieur de la dent), les nerfs, les bactéries et toute la carie sont supprimés et la cavité est remplie d'un matériau dentaire qui restaure complètement la fonction de la dent. Un traitement de canal sur une dent morte ou infectée est le traitement de choix pour préserver une dent qui, autrement, mourrait et serait extraite. Plusieurs patients croient que l'extraction d'une dent qui a des problèmes est la solution idéale, mais en réalité une extraction dentaire sera finalement plus coûteuse et occasionnera d'importants problèmes aux dents adjacentes. Le traitement de canal est réalisé avec succès et pour longtemps, même si à l'occasion, la dent doit être extraite en raison d'une nouvelle infection ou d'une fracture. Les signes et symptômes d'un éventuel traitement de canal :

  • Un abcès (ou une fistule) sur la gencive
  • Une sensibilité au chaud et au froid persistante
  • Un mal de dents sévère
  • Parfois, une coloration de la dent est le seul symptôme
  • Un gonflement et/ou une sensibilité
Motifs d'un traitement de canal :
  • La carie dentaire a atteint la pulpe dentaire (le tissu vivant à l'intérieur de la dent)
  • Une infection ou un abcès se sont formés à l'intérieur de la dent ou à l'extrémité des racines
  • Une blessure ou un trauma dentaire
En quoi consiste un traitement de canal? Un traitement de canal nécessite un ou plusieurs rendez-vous et peut être effectué par un dentiste ou un endodontiste (spécialiste du traitement de canal). Une fois la dent engourdie, une digue (feuille de caoutchouc) sera placée autour de la dent pour la garder sèche et exempte de salive. Un puits d'accès est réalisé sur le dessus de la dent et une série de petits instruments spécialisés pour nettoyer l'intérieur de la dent sont placées dans la cavité, un à la fois, en enlevant la pulpe, les tissus nerveux, les bactéries et l'infection. Si une carie est présente, elle sera également éliminée.Lorsque la dent est complètement nettoyée, elle sera scellée avec une obturation permanente ou, si des rendez-vous supplémentaires sont nécessaires, une obturation provisoire sera apposée. Au prochain rendez-vous, généralement une semaine plus tard, les racines et la cavité de la dent seront remplies et scellées avec un matériau dentaire spécial. Une obturation sera réalisée pour couvrir la cavité sur la surface de la dent. La majorité des dents qui ont eu un traitement de canal, très à risque de fracture car plus fragiles, devraient recevoir une couronne. Ceci permet de protéger la dent et d'empêcher qu'elle ne se brise, restaurant ainsi sa pleine fonction. Après le traitement, votre dent peut demeurer légèrement sensible quelques jours mais l'inconfort s'estompera dès que la dent sera guérie. Vous recevrez les instructions de soins après chaque rendez-vous. De bonnes pratiques d'hygiène buccodentaire et des visites dentaires régulières aideront à préserver vos dents en santé!

Reprise d'un traitement endodontique

Dans de rares cas, il peut arriver qu'un traitement endodontique ne fonctionne pas comme prévu. La dent traitée pourrait ne pas guérir correctement ou le patient pourrait éprouver des complications post-opératoires qui compromettent la dent. La reprise d'un traitement endodontique, même plusieurs années après un premier traitement de canal, consiste à enlever la couronne et les matériaux d'obturation précédents, nettoyer les canaux radiculaires et apposer à nouveau un matériau d'obturation ou une couronne sur la dent. En bref, la reprise d'un traitement endodontique est presque identique à la procédure initiale, hormis le retrait des structures du premier traitement. 

Les traitements de canal et les reprises sont une meilleure alternative que l'extraction de la dent pour la plupart des patients. Si une dent a un bon soutien osseux, une surface solide et une gencive saine, elle a de bonnes chances d'être préservée. Opter pour la reprise d'un traitement endodontique peut s'avérer, dans bien des cas, moins coûteux que les solutions alternatives. Les implants dentaires et les ponts, qui sont d'excellentes solutions de remplacement, coûtent parfois plus chers que de travailler sur la dent existante. Chaque dent doit être évaluée dans son ensemble, afin d'opter pour la meilleure solution à long terme.

Il y a un certain nombre de raisons pour lesquelles un traitement endodontique échoue de manière inattendue, incluant :


  • Une dent facturée avec exposition du matériau d'obturation
  • Des canaux courbés ou étroits difficiles à traiter lors de la procédure initiale
  • Un retard dans la mise en place de la restauration finale après la procédure initiale
  • Une nouvelle carie sur la dent traitée
  • Une nouvelle fracture de la dent traitée
  • Des structures radiculaires complexes

En quoi consiste la reprise d'un traitement endodontique?

Une fois la dent engourdie, celle-ci est isolée avec une digue de caoutchouc. La digue protège la dent des bactéries et de la salive durant le traitement. La quantité de travail que le dentiste peut faire durant un seul rendez-vous dépendra en partie de l'inflammation et de la complexité du traitement. La première étape d'une reprise de traitement endodontique est d'accéder à la portion intérieure de la dent. Si une couronne et un pivot sont présents, ils doivent d'abord être retirés.

Ensuite, le matériau d'obturation et les obstructions qui bloquent les canaux radiculaires seront enlevés. De minuscules instruments seront ensuite utilisés pour nettoyer et remodeler les canaux radiculaires. Des radiographies sont prises afin de s'assurer que les racines sont nettoyées sur toute leur longueur. Si cette partie du traitement s'avère complexe, un matériau d'obturation médicamenteux sera appliqué et la fin du traitement sera effectuée lors de la prochaine visite.

Lorsque les canaux sont complètement nettoyés, la gutta-percha est utilisée pour obturer la cavité. Ce matériau caoutchouteux bouche les canaux pour empêcher une invasion bactérienne. Enfin, une couronne ou une obturation est apposée sur la dent.

Si vous avez des questions ou des préoccupations au sujet de la reprise d'un traitement endodontique, veuillez en discuter avec votre dentiste.

Fractures dentaires

Les dents fracturées ou fissurées sont des problèmes dentaires courants. La probabilité d'une dent cassée est plus élevée qu'autrefois, car les gens conservent leurs dents naturelles plus longtemps (en raison de l'augmentation de la prévention et du progrès des technologies dentaires). Il y a plusieurs causes à la fracture d'une dent, par exemple, une dent affaiblie par une obturation extensive, croquer dans un objet dur, recevoir un coup sur la dent ou lors du grincement et du serrement des dents. Toutes ces situations apportent une contrainte supplémentaire aux dents, les rendant plus à risque de fracture.

La douleur peut devenir momentanément dérangeante lorsque l'émail dentaire est fissuré. Lorsqu'aucune pression n'est exercée sur la dent fissurée, il n'y a aucun symptôme. Toutefois, la fissure s'élargit lorsque la dent fissurée accomplit l'action de mordre. Le nerf de la dent est alors stimulé et une douleur se produit. Lorsque la pression est de nouveau enlevée, les deux côtés de la fissure se joignent de nouveau et la douleur s'estompe. Si la fissure n'est pas traitée, la plupart du temps à l'aide d'une couronne, la pulpe (nerf de la dent) peut s'inflammer et même mourir. Il peut en résulter une infection de la dent qui s'étendra aux tissus mous et osseux entourant la dent.

Les symptômes d'une dent fissurée peuvent inclure :


  • Des douleurs inexpliquées en mangeant, surtout lors de la mastication
  • Une sensibilité aux aliments chauds et froids
  • Une difficulté à déterminer l'emplacement de la douleur

Quels genres de factures peuvent affecter les dents?

Il existe de nombreuses façons de fissurer une dent. Le type de fissure déterminera le type de traitement requis. Dans de nombreux cas, si la fissure n'est pas trop profonde, une couronne peut être fabriquée et la dent naturelle peut être préservée. Dans d'autres cas, si la fissure se rend jusqu'au nerf, un traitement de canal est alors recommandé. Dans le cas où la fissure s'étend jusqu'aux racines, une extraction est souvent requise.

Voici un bref aperçu de quelques-uns des types les plus courants de fissures :

  • Craquelures superficielles - Il s'agit généralement de petites fissures verticales qui sont sans danger pour la dent. Ces rayures sur la surface des dents sont considérées par la plupart des dentistes comme faisant partie de l'anatomie normale d'une dent. Une craquelure nécessite rarement un traitement curatif, mais une grande variété de soins esthétiques sont offerts pour réduire l'impact esthétique négatif.
  • Fractures de la couronne de la dent - Ces fissures ne se retrouvent que sur la couronne de la dent et ne s'étendent pas au-delà de la marge gingivale. Habituellement, la partie de la dent fissurée finira par se casser. Il y aura peu de douleur parce que la pulpe dentaire (qui contient les nerfs et les vaisseaux sanguins) ne sera pas affectée. Une obturation ou une couronne peut facilement régler la situation.
  • Fractures sous-gingivales - Ces fissures s'étendent au-delà de marge gingivale et s'étendent jusqu'à la racine. Lorsqu'un morceau de la dent se détache, il restera généralement en place jusqu'à ce que le dentiste l'enlève. Les fractures sous-gingivales sont douloureuses et peuvent nécessiter la combinaison d'une chirurgie parodontale (pour exposer la couronne) et d'un traitement endodontique pour ensuite fabriquer une couronne ou une restauration.
  • Fractures radiculaires verticales - Ces fissures s'étendent jusqu'à la racine. Le traitement de canal n'est souvent pas recommandé dans cette situation car les fondations mêmes de la dents sont souvent atteintes et la dent est très à risque d'infection, même en tentant un traitement de canal. L'extraction demeure la meilleure option.

Comme les dents facturées sont-elles traitées?

Il y a plusieurs différents types de fractures. Certaines ne peuvent être révélées qu'avec une radiographie 3D, tandis que d'autres sont clairement visibles à l'oeil nu. Dans les cas où le nerf de la dent est affecté, le traitement endodontique est le choix de traitement le plus viable, tant et aussi longtemps que les racines ne sont pas touchées. Le milieu de la dent contenant le nerf sera nettoyé et le tout sera obturé. La dent est conservée mais est dorénavant morte (aucune sensation de chaud ni de froit). Une couronne ou une obturation sera ajouté pour stabiliser la dent et lui permettre de fonctionner normalement.

Lorsque la fissure est trop sévère pour que la dent soit préservée, le dentiste effectuera une extraction. Il y a un certain nombre d'options de restauration dans ce cas, dont les restaurations fixes; comme les ponts ou bien les implants dentaires et les restaurations amovibles; telles que les prothèses partielles.

Si vous avez des questions ou des préoccupations au sujet des fractures dentaires, veuillez en discuter avec votre dentiste.

Apectomie

Les dents sont fermement maintenues en place par des racines solidement ancrées dans la mâchoire. La plupart des prémolaires et des molaires ont plusieurs racines, tandis que les incisives et les canines n'en ont majoritairement qu'une seule. L'extrémité ou la pointe d'une racine se nomme apex. L'apex est l'endroit où les nerfs et les vaisseaux sanguins entrent dans la dent et fournissent les nutriments à la couronne (partie de la dent que vous voyez).

Un traitement endodontique fait référence au nettoyage des canaux et à l'élimination des tissus internes de la racine qui sont infectés et inflammés. Lorsque l'inflammation ou l'infection persiste après le traitement endodontique, une apectomie peut s'avérer nécessaire. Une apectomie est essentiellement l'ablation de l'apex (pointe de la racine), suivie d'une procédure d'obturation pour sceller la racine et prévenir la récidive d'infection. Lorsqu'elles ne sont pas traitées, les racines infectées peuvent endommager le support des dents adjacentes, propager l'infection et provoquer une résorption de la racine ou de l'os.

Motifs de l'apectomie

Les tissus autour de la racine d'une dent qui est infectée peuvent être douloureux et invalidants pour le patient. Le but d'une apectomie est d'éliminer l'infection et de préserver la fonction de la dent et ainsi la éviter l'extraction. Une apectomie est proposée seulement pour une dent dont le traitement endodontique a échoué et qui ne peut pas être traitée à l'aide d'un nouveau traitement de canal.

Il y a plusieurs motifs pour lesquels une apectomie peut être nécessaire :


  • Petits canaux secondaires - L'anatomie des racines est extrêmement complexe et peut contenir de nombreuses petites branches. Si ces petits canaux accessoires ne peuvent être nettoyées et scellées lors du premier traitement endodontique, l'inflammation peut persister.
  • Canal radiculaire bloqué - Dans certains cas, le dentiste n'est pas en mesure de nettoyer efficacement le canal radiculaire, car il est bloqué pour différentes raisons. 
  • Canaux radiculaires réduits ou courbés - Les limes d'endodontie ne peuvent atteindre l'apex radiculaire dans un canal mal formé. L'infection peut persister ou une réinfection peut survenir.

Comment se déroule la procédure d'apectomie?

Après évaluation clinique et radiographique de la dent, l'apectomie est réalisée sous forme de petite chirurgie du bout de la dent.

Le dentiste fera une petite incision dans la gencive et exposera le bout de la racine en dégageant la gencive.  L'extrémité de l'apex de la racine et les tissus infectés seront enlevés en utilisant de petits instruments spécialisés. Une fois le bout de la dent nettoyé, la racine sera scellée par une obturation rétrograde (matériau de remplissage sur le bout de la dent) et des points de suture seront effectués.

Des instructions et des médicaments contre la douleur seront prescrits, au besoin. Après quelques jours, le dentiste enlèvera, si nécessaire, les points de suture et le tissu sera complètement guéri quelques semaines après la procédure.

Si vous éprouvez des signes ou des symptômes comme de la douleur ou de l'enflure sur une dent qui a déjà reçu un traitement endodontique, nous vous encourageons à communiquer immédiatement avec notre cabinet pour prendre rendez-vous.